Pourquoi la décentralisation de la production d’électricité est-elle meilleure pour l’environnement?

Afin de faire face au défi des communautés polyvalentes durables, un plan communautaire doit aborder la façon d’intégrer et d’équilibrer la demande énergétique des occupants. La première étape de conception d’une infrastructure durable débute en planifiant l’aménagement de bâtiments le plus écoénergétique, adaptable aux changements climatiques et technologiquement viable capable de distribuer la production d’électricité et d’énergie sur son propre territoire.

 

À l’heure actuelle, le modèle dominant de production d’électricité et de distribution de l’énergie consiste à regrouper les services dans une seule zone géographique et de les relier aux utilisateurs éloignés à l’aide de conduits d’alimentation. Selon l’Office national de l’énergie (2019), environ 89 % de l’électricité en Alberta est produite à partir de combustibles fossiles (50 % de charbon et 39 % de gaz naturel). L’Institut mondial du charbon (2019) rapporte que le taux d’efficacité moyen mondial des centrales électriques au charbon figure dans les 30 %. Cela signifie que pour 100 unités d’énergie charbonnière, seulement 30 unités sont converties en électricité, alors que les 70 % restants sont gaspillés en pertes de production, de distribution et de transmission.

 

La production d’électricité et la livraison d’énergie distribuée sont communément utilisées pour répondre aux demandes d’énergie des infrastructures urbaines. Cela signifie que l’infrastructure urbaine est alimentée par les réseaux électriques et gaziers, mais est liée à de petites charges réparties plus uniformément et situées directement dans les centres de population.

 

Réaliser une infrastructure durable

Une façon de réaliser une infrastructure durable et des économies d’énergie à long terme est de promouvoir la microgénération d’électricité et le partage d’énergie au sein des communautés et de répondre efficacement à la demande thermique. Le partage d’énergie vise à efficacement élargir l’usage de l’énergie inutilisée en augmentant le potentiel d’utilisation de l’énergie qui serait autrement gaspillée. Par exemple, la chaleur produite par les réfrigérateurs dans un commerce de détail peut, au lieu d’être rejetée dans l’atmosphère, utilisée pour chauffer une serre.

 

Pour que l’Alberta réponde aux changements dans les réglementations sur les émissions, aux défis relatifs aux changements climatiques et aux besoins économiques et environnementaux, il est nécessaire de reconsidérer la façon dont nous planifions nos développements pour produire et utiliser l’électricité et l’énergie.

 

La première étape vers la réalisation d’une infrastructure durable est de concevoir des bâtiments individuels pour améliorer l’efficacité et augmenter les connaissances sur la façon de rendre les pratiques de conception et de développement plus écoénergétiques.

 

La prochaine étape est d’intégrer ces bâtiments efficaces dans un plan urbain qui peut équilibrer les charges énergétiques entre les bâtiments en produisant de l’électricité et en partageant l’énergie thermique sur place au lieu de décharger la chaleur perdue dans l’atmosphère.

 

Une telle stratégie peut aider les urbanistes à s’éloigner du modèle actuel de production en amas de l’électricité et de l’énergie très isolé des utilisateurs finaux. Produire de l’électricité sur place et utiliser la chaleur perdue sur le site en la partageant au sein de la communauté peut diminuer considérablement l’empreinte énergétique d’une communauté et entraîner une importante réduction de la dépendance aux réseaux des services publics.

 

Un autre avantage de cette approche réside dans la dimension sociale, en habilitant les communautés à promouvoir la durabilité et la gérance environnementale. Les communautés en tirent des avantages en contrôlant davantage la façon dont leurs choix d’utilisation de l’énergie affectent la qualité de vie et l’environnement local. Les services publics profitent également des technologies de partage de l’énergie communautaire en ayant besoin de moins de capacité d’appoint pour gérer les variations de charge.

 

Un développement urbain peut planifier efficacement d’équilibrer les grandes et petites charges afin que la variabilité de consommation quotidienne puisse être partagée, les charges électriques et de chauffage équilibrant la demande en énergie d’une communauté.

 

À propos d’Ali Syed

Ali donne le cours de Gestionnaire de l’énergie certifié de CIET. Il a plus de 17 ans d’expérience diversifiée en conservation de l’énergie, en systèmes d’énergie renouvelables, en contrats de performance énergétique, en gestion de l’énergie et en durabilité. Ali travaille comme directeur technique supervisant les certifications LEED, BOMA et Green Globes et les activités de Built Green Facilitation et de modélisation énergétique, de dimensionnement de systèmes de CVCA, d’audits énergétiques, d’évaluation du coût du cyle de vie du matériel, de mesurage et vérification, ainsi que certaines tâches de mise en service pour le gouvernement de l’Alberta. Ali est égalemnent un modélisateur de l’énergie expérimenté du CBDC et certifié LEED AP, Green Globes Professional (GGP), Gestionnaire de l’énergie certifié (CEM) et Professionnel certifié en mesurage et vérification (CMVP).

 

Durant sa carrrière, Ali a réalisé plusieurs audits énergétiques pour des clients du secteur commercial, de la santé, de l’éducation, résidentiel et de l’industrie lourde à travers l’Amérique du Nord et l’Asie. Il est présente activement à des conférences internationales sur l’énergie et à des colloques et enseigne plusieurs cours en conservation de l’énergie à travers l’Amérique du Nord. Finalement, Ali a publié plus d’une douzaine d’articles examinés par les pairs sur la conservation de l’énergie à l’international et il démontre une connaissance et une compréhension approfondies des outils et des méthodologies de gestion de projet, ainsi que des instruments et des processus liés à la préparation et la mise en oeuvre de projets, de la gestion des ressources et des communications avec les parties prenantes.

 

Lire plus d’articles des formateurs CIET

Abonnement à l'infolettre

Yes, I consent to receiving CIET communications. I understand that I may unsubscribe at any time.

Partage tes besoins de formation!

Tu aimerais avoir une formation spécifique? Laisse-nous savoir!

mailExprimer mon intérêt

Auditeur énergétique certifié (CEA)

Cours avancé en recommissioning de bâtiments (RCx)

Gestionnaire de l’énergie certifié (CEM)

Professionnel certifié en mesurage et vérification (CMVP®)

Expert RETScreen® certifié (CRE)

Professionnel en gestion de l’énergie 101 (EMP 101) – Atelier le Gros bon $ens

Introduction au RCx pour les propriétaires et les gestionnaires de bâtiments – Atelier Le gros bon $ens

Professionnel certifié en mise en service de bâtiments (CBCP)

Cours préparatoire à l’examen de base du SCE v15 de RNCan

Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiments et le personnel de maintenance

Opérateur de bâtiment certifié (BOC)

Introduction à la modélisation de l’énergie des bâtiments en conformité avec le CNÉB

Cours préparatoire à l’examen de conseiller en efficacité énergétique

Intégration énergétique des procédés industriels

Professionnel de la modélisation de l’énergie des bâtiments – outils, logiciel et conformité

Comment vendre l’efficacité énergétique à l’interne et à l’externe – Atelier Le gros bon $ens

Ateliers en gestion de l’énergie Le gros bon $ens

Formation d’un jour sur les meilleures pratiques de gestion de l’énergie – Atelier Le gros bon $ens

Introduction à la production combinée de chaleur et d’électricité

Principes de base des systèmes à air comprimé

Gestion avancée des systèmes à air comprimé

Optimisation des systèmes de pompage

Financement de l’efficacité énergétique: comprendre les mécanismes et les ressources pour financer des projets d’EE

Implications commerciales des règlements sur les GES : Risques et opportunités pour la gestion de l’énergie

Mise en oeuvre de la norme ISO 50001

Introduction au mesurage et vérification (M&V)

Cours avancé en mesurage et vérification (M&V)

Conception et implantation de programmes d’efficacité énergétique

Évaluation des programmes d’efficacité énergétique

Moteurs, entraînements à vitesse variable et efficacité énergétique

Autre cours

Besoin d'aide ?

Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dès que possible.

Mise à jour COVID-19 importante pour le calendrier de formation CIET printemps 2020 – CIET devient virtuel!

Dernière mise à jour: 21 avril 2020

 

CIET devient virtuel!

Toute l’équipe CIET a travaillé dur récemment pour vous proposer de nouvelles options de formation via des classes virtuelles en temps réel compte tenu de la situation actuelle. Cela permettra à chacun de continuer à accéder à la formation CIET de manière sûre, ce qui protège à la fois nos participants et nos formateurs. Vous pouvez vous inscrire à ces cours virtuels en toute confiance, sachant qu’ils offriront la même qualité de formation que vous attendez de CIET. Ces séances de formation en temps réel seront accessibles à tous les participants à travers le Canada.

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA FORMATION VIRTUELLE AUJOURD’HUI!

 

Vous pouvez plus d’information sur l’approche de formation virtuelle de CIET :

 

Politique de report et d’annulation

Vous pouvez reporter votre inscription à une prochaine session si vous le souhaitez, mais nous ne pouvons pas encore déterminer combien de temps durera la crise du COVID-19. Les indications des gouvernements semblent indiquer que l’isolement et les restrictions de voyage pourraient durer plus longtemps que nous le souhaiterions. Pour l’instant, nous proposons de maintenir actives les inscriptions de tous les participants. Nous vous informerons des nouvelles dates dès qu’elles seront possibles/disponibles, y compris nos nouvelles dates de formation pour l’automne 2020, qui devraient être annoncées en mai-juin. Si vous souhaitez annuler plus tard, nous avons suspendu notre politique d’annulation et il n’y a aucun frais pour toute annulation effective immédiatement.

Grâce à toutes ces mesures, CIET espère offrir autant de flexibilité que possible à la formation des participants tout en respectant ses engagements envers les autres participants, formateurs et partenaires, ainsi que les recommandations de santé publique.

Nous vous remercions beaucoup pour votre confiance et votre collaboration et nous nous réjouissons de vous accueillir bientôt dans une de nos salles de classe virtuelles.

Meilleures salutations,

 

L’équipe CIET
info@cietcanada.com
647 255-3107