Taux d’électricité selon l’heure de consommation et potentiel d’économies de coûts

par Ali Syed, formateur pour le cours Gestionnaire de l’énergie certifié (CEM) de CIET

 

Généralement, la plupart des utilisateurs de services publics paient un taux fixe pour l’électricité qu’ils consomment. Ces taux sont généralement les mêmes pour toute l’année. Cependant, le taux d’électricité selon l’heure de consommation (time-of-use ou TOU en anglais) implique de diviser la journée, le mois et l’année en « créneaux tarifaires » ou « groupes », avec des tarifs généralement plus élevés durant les périodes de charge de pointe et des tarifs moins élevés durant les périodes de charge hors pointe. L’idée du TOU est d’encourager les gens à réduire leur consommation d’électricité durant les périodes de charge de pointe et de la déplacer aux périodes hors pointe. Une gestion intelligente de la charge ou de la réponse à la demande peut apporter des avantages économiques immédiats au consommateur. 

 

Le forfait TOU est aussi avantageux pour la compagnie d’électricité. Ces dernières sont conçues pour être en mesure de répondre aux demandes de pointe, mais ne peuvent généralement pas stocker l’électricité. Pour toutes les périodes hors pointe, la capacité excédentaire coûte beaucoup d’argent pour l’entretien sans produire beaucoup de revenus. Donc, si les longueurs des charges de pointe peuvent être diminuées, la compagnie peut économiser de l’argent sur la construction de différentes centrales électriques et offrir des taux réduits. 

 

Les lumières et les appareils couramment utilisés comme les réfrigérateurs, les micro-ondes, les machines à laver, les lave-vaisselle, les ordinateurs, etc., représentent une portion considérable de la consommation d’électricité dans l’utilisation finale de l’énergie résidentielle au Canada. Semblablement, les climatiseurs sont une source de consommation d’électricité en été. De plus, plusieurs maisons utilisent des appareils de chauffage électriques à ECD et des plinthes chauffantes électriques pour chauffer l’eau et maintenir des températures intérieures confortables durant l’hiver. 

 

Dans le contexte du secteur résidentiel, selon une étude1 consistant à déplacer les charges de « l’appareil et de l’éclairage » et « la charge électrique totale » (incluant le CVCA et l’ECD) aux heures hors pointe pour les jours typiques, il a été constaté qu’en utilisant la gestion intelligente des charges, jusqu’à 28 % des économies de coût d’électricité sont possibles dans un jour de semaine typique. Semblablement, en déplaçant uniquement la charge des appareils aux heures hors pointe, jusqu’à 6,3 % du coût quotidien de l’électricité peuvent être économisés. 

 

Bien que les taux TOU et les conditions climatiques varient, en général, adopter des mesures de conservation de l’énergie de même que la réponse efficace à la demande, comme les capteurs d’occupation et de lumière du jour, les robinets et les pommes de douche à faible débit, l’amélioration de l’isolation dans les maisons, etc., peut augmenter le potentiel d’économies de coût d’électricité dans les secteurs domestiques.


1Source : Impact of adopting the time-of-use rate plans on the electricity cost in the Canadian residential sector, AM Syed - Building Simulation, 2009 

Abonnement à l'infolettre

Yes, I consent to receiving CIET communications. I understand that I may unsubscribe at any time.

Partage tes besoins de formation!

Tu aimerais avoir une formation spécifique? Laisse-nous savoir!

Exprimer mon intérêt
Besoin d'aide ?

Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dès que possible.