Profil de carrière: Entrevue avec trois experts en mise en service/EBCx

L’industrie de l’efficacité énergétique comprend maintenant plusieurs experts possédant les compétences et l’expérience nécessaires pour participer à des projets de mise en service et de mise en service de bâtiments existants (EBCx), aussi appelée remise en service. Pour certaines personnes qui travaillent avec des firmes de conseil ou d’ingénierie impliquées dans la conception et l’exécution de projets, une connaissance approfondie est requise en matière de processus de mise en service et EBCx, et de procédures entrecroisées. Pour les autres qui travaillent pour des organisations qui supervisent des bâtiments commerciaux et institutionnels, une compréhension des avantages, du processus et des résultats est suffisante pour leur permettre de choisir le moment un projet de mise en service ou de mise en service de bâtiments existants est nécessaire et de suivre les projets au fur et à mesure de leur progression. 

 

À propos de la mise en service

La mise en service est un processus continu de réglage et de calibrage de ces systèmes pour s’assurer que les bâtiments fonctionnent aussi efficacement que possible. On dit souvent que l’exécution d’un projet de mise en service d’un nouveau bâtiment peut produire entre 10 et 15 % d’économies d’énergie annuelles en s’assurant que la planification, la conception, la construction, l’installation et la vérification des essais, la documentation et l’exploitation d’un bâtiment sont conformes aux exigences du propriétaire du projet. À partir de la phase de conception, un projet de mise en service se poursuit jusqu’à la phase de construction et, finalement, jusqu’à la phase d’occupation des lieux. 

 

Les personnes impliquées dans l’exécution d’un tel projet sont souvent appelées des agents de mise en service. Ils examinent et surveillent les plans de construction, testent et documentent les systèmes et garantissent les meilleures pratiques d’exploitation et de maintenance des bâtiments. D’autres (entrepreneurs ou membres d’une équipe de gestion de projet) se concentrent sur une partie spécifique d’un projet de mise en service et ne conçoivent et testent que les travaux dont ils sont responsables (c’est-à-dire les systèmes CVCA). Souvent, ce sont le propriétaire et les employés du bâtiment qui définissent les exigences du bâtiment et examinent les documents de mise en service. 

 

À propos de la mise en service de bâtiments existants (EBCx)

Souvent appelé remise en service, le EBCx est le processus d’optimisation d’un bâtiment existant pour s’assurer que l’équipement et les systèmes du bâtiment fonctionnent de manière optimale, ce qui mène au repérage d’améliorations opérationnelles à faibles coûts pour obtenir des économies d’énergie. Il est de plus en plus utilisé comme une stratégie vitale pour réduire la consommation d’énergie et les coûts de 5 de 20 %.

 

Les six avantages couramment associés aux projets de EBCx sont les suivants :

  • Economies d’énergie annuelles ;
  • Amélioration des performances de l’équipement;
  • Réduction des coûts d’exploitation et de location;
  • Amélioration de la qualité de l’environnement intérieur;
  • Meilleures pratiques d’exploitation et de maintenance et amélioration de la documentation du bâtiment.

 

Une bonne référence sur le EBCx et les divers rôles que les individus jouent dans un projet a été produite par RNCan. Pour en savoir plus, visitez cette page

 

Vous voulez savoir ce que fait un agent de mise en service/EBCx? 

Nous avons demandé à trois professionnels qui ont participé au Cours avancé sur la mise en service de bâtiments existants (EBCx) et au programme de Professionnel certifié en mise en service de bâtiments (CBCP) de CIET de nous parler de leurs rôles et responsabilités. Voici ce qu’ils ont partagé avec nous : 

 

Selon vous, quelles sont les qualités d’un bon agent de mise/remise en service?

Je vais surement vous surprendre en disant la curiosité et la disponibilité ! Les compétences techniques sont importantes mais chaque bâtiment, chaque employé de soutien et chacune des données techniques disponibles pour la remise en service sont différents. Si l’agent est disponible, il pourra mieux se plier au rythme et aux disponibilités de votre personnel technique. Combinez le temps et la curiosité et votre agent sera bien disposé à comprendre les subtilités de votre bâtiment, votre réalité quotidienne et pourra trouver des solutions adaptées. Ensuite, évidemment, les aptitudes techniques sont importantes et la banque de professionnels accrédités EBCx est un bon lieu pour trouver votre professionnel.

 

Les bâtiments représentent une part importante des émissions de GES et de la consommation d’énergie. Comment les travaux de mise/remise en service peuvent-ils aider?

Tous les bâtiments sont des émetteurs de GES. Qu’ils soient neuf ou âgés, un entretien de base ne permet pas à lui seul d’améliorer la performance énergétique du bâtiment. Pensez à votre maison. Sans modification à vos équipements, à votre enveloppe, à vos thermostats ou à vos habitudes, vous ne sauverez pas d’énergie. La remise en service est une analyse qui permet de prendre le temps de regarder tous les systèmes et de se poser des questions sur le fonctionnement de ceux-ci. Restons avec l’exemple de votre maison : avez-vous des thermostats programmables ? Si oui, est-ce que vous changez les points de consignes au changement de saison ? Cette simple modification pourrait engendrer des économies d’énergie et cela ne vous coûtera que quelques minutes ou moins par thermostat.

 

Pouvez-vous nous parler d’un projet de mise/remise en service qui a eu un impact significatif sur un bâtiment?

Tous les projets de remise en services permettent de faire des découvertes. Les impacts peuvent être économiques, énergétiques, mais aussi de confort (température, odeurs, qualité d’air, etc.). Les exemples sont nombreux : des horaires en mode manuel au lieu d’automatique suite à un entretien ou une réparation, des ventilateurs d’évacuation de salle de toilettes brisés, des équipements encrassés, des actuateurs de volets qui ne répondent plus comme ils devraient, des sondes non-calibrées qui donnent des données erronées, etc. Tous ces exemples ont pu être corrigés à faible coût et identifiés lors d’une remise en service. Ces interventions semblent simples, mais les opérateurs de bâtiment n’ont souvent pas assez de temps ou trop de bâtiments à surveiller pour tout analyser dans le détail. Un agent externe ou dédié à un tel projet prend le temps de tout questionner. Lorsque les employés sont dans la réaction, ce n’est pas qu’ils ne sont pas bons, c’est qu’on ne leur donne pas les moyens pour être proactifs. L’agent de remise en service travaillera en équipe avec vos employés.


Selon vous, quelles sont les qualités d’un bon agent de mise/remise en service?

Un bon agent de mise/remise en service devrait être organisé, minutieux et avoir d’excellentes compétences en résolution de problèmes.

 

Les bâtiments représentent une part importante des émissions de GES et de la consommation d’énergie. Comment les travaux de mise/remise en service peuvent-ils aider?

Il y a souvent plusieurs mesures sans coût et à faible coût qui peuvent être réalisées durant la remise en service en apportant de petites modifications au SAB, par exemple :

  • Resserrer les horaires et modifier les points de consigne pour assurer des remises au point de consigne, des zones mortes et des reculs appropriés
  • Ajouter une ventilation à la demande
  • Ajouter des détecteurs de mouvement pour permettre de légers reculs durant la journée
  • S’assurer que tous les systèmes sont intégrés et ne travaillent pas l’un contre l’autre (par exemple, un appareil de traitement d’air de refroidissement, alors que les plinthes chauffantes chauffent le même espace)

 

Pouvez-vous nous parler d’un projet de mise/remise en service qui a eu un impact significatif sur un bâtiment?

La remise en service de l’un de nos bâtiments a révélé qu’une séquence de verrouillage à basse limite de refroidissement désactivait à la fois le système direct de refroidissement et l’économiseur à la même température extérieure. En créant des points de consignes limites séparés pour le système direct et l’économiseur, nous pouvons maintenant utiliser le refroidissement naturel durant la saison intermédiaire. Cela a considérablement amélioré le confort des occupants, tout en réduisant les coûts de refroidissement.

 

Question bonus : Pouvez-vous nous parler d’un projet de mise en service sur lequel vous travaillez actuellement avec la Ville d’Ottawa?

Un projet de remise en service en cours implique l’intégration du système de réservations de la ville au SAB de nos bâtiments publics. En faisant cela, nous pouvons ajuster le fonctionnement du ventilateur et les températures de recul lorsqu’il n’y a aucune activité prévue dans nos pavillons, salles polyvalentes et gymnases. Des dispositifs de neutralisation seront incorporés, tels que des détecteurs de mouvement et des boutons de commande pour l’utilisation imprévue des espaces. Pour assurer un confort optimal, le système ajustera également le point de consigne en fonction du type d’activité. Les activités à haute fréquence cardiaque comme le basketball auront un point de consigne plus frais, alors que les activités sédentaires comme les ateliers d’art auront un point de consigne plus chaud.


 

Selon vous, quelles sont les qualités d’un bon agent de mise/remise en service?

Un bon agent de mise en service ou chef d’équipe a plusieurs compétences et habiletés : cette personne doit avoir un bon savoir-faire technique, ainsi que d’être en mesure d’assembler une bonne équipe avec les connaissances techniques nécessaires pour répondre aux besoins du bâtiment qui est mis en service/remis en service. Un bon sens de la communication et du tact peut également être une des caractéristiques les plus importantes d’un bon agent de mise en service. Ce dernier aura à interagir avec le propriétaire et l’aider à définir ses souhaits et ses besoins par rapport au bâtiment. Il validera également le travail de l’équipe de conception et émettra des commentaires et suggestions. Lorsque l’agent de mise en service travaille avec l’équipe de construction et les équipes d’exploitation, il doit être capable de communiquer et de déterminer les détails techniques et les difficultés d’installation pour que le bâtiment fonctionne selon les exigences de projet du propriétaire.

 

Les bâtiments représentent une part importante des émissions de GES et de la consommation d’énergie. Comment les travaux de mise/remise en service peuvent-ils aider?

Lors de la construction d’un nouveau bâtiment, le processus de mise en service est un des aspects les plus importants à la fois des procédés de conception et de construction. Il est très important de définir et documenter les limites du bâtiment dans le processus de conception et veiller à ce que l’équipe d’exploitation du bâtiment connaît la façon dont tous ses systèmes sont censés fonctionner. Ceci est particulièrement vrai si nous gardons en tête que la plupart des bâtiments qui sont construits aujourd’hui sont ce que nous considérons des bâtiments à haut rendement. Nous nous fions à la modélisation durant les étapes de conception pour nous assurer que nos objectifs et cibles sont atteints, mais pour ce qui est de la construction et des différents systèmes du bâtiment exploités, les conditions différeront certainement de l’environnement modélisé. Il est donc important de passer par un processus de mise en service et de remise en service détaillé pour s’assurer que les cibles sont atteintes et maintenues pour toute la durée de vie du bâtiment.

 

Pouvez-vous nous parler d’un projet de mise/remise en service qui a eu un impact significatif sur un bâtiment?

Nous avons récemment terminé la construction du Musée Joseph Brant à la ville de Burlington. Durant la phase d’essai du processus de mise en service, je crois que notre équipe à la Ville a appris de précieuses leçons sur l’importance de la mise en service. En travaillant avec notre agent de mise en service, nous avons été en mesure de cibler et corriger certaines difficultés de dimensionnement du système qui causaient beaucoup de problèmes au personnel d’exploitation dans les premiers jours d’occupation, ainsi que de cerner des séquences d’opérations qui nécessitaient des ajustements pour aider le personnel à rendre les conditions plus confortables à certains endroits du musée. Depuis l’achèvement de ce projet, nous avons changé notre approche à la mise en service, en la commençant plus tôt dans le processus qu’auparavant, et en incluant davantage les équipes d’exploitation dans ces discussions pour veiller à créer des espaces qui répondent aux exigences de ce bâtiment particulier.

 

Question bonus : Pouvez-vous nous parler d’un projet de mise en service sur lequel vous travaillez actuellement avec la Ville de Burlington?

Nous réalisons actuellement notre premier grand projet de retro-mise en service au Centre d’exploitation des routes, des parcs et de la foresterie de la ville. Le bâtiment a été rénové et modernisé plusieurs fois au cours de sa vie, et nous commençons déjà à cibler plusieurs difficultés et opportunités avec certains de ses systèmes. Nous espérons terminer le projet d’ici la fin de l’année et sommes très enthousiastes de voir les résultats.

 

Envie d’améliorer vos compétences en matière de mise en service? CIET offre un cours d’introduction ainsi qu’un cours avancé sur la mise en service de bâtiments existants (EBCx). CIET prépare également les professionnels à réussir l’examen et à obtenir le titre de Professionnel certifié en mise en service de bâtiments (CBCP).

Abonnement à l'infolettre

Yes, I consent to receiving CIET communications. I understand that I may unsubscribe at any time.

Partage tes besoins de formation!

Tu aimerais avoir une formation spécifique? Laisse-nous savoir!

Exprimer mon intérêt
Besoin d'aide ?

Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dès que possible.