10 composants cruciaux du programme Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiment (EEBO) : Une entrevue avec Stephen Dixon

Cette entrevue a été réalisée à Toronto à la mi-décembre 2020 par Olivier Cappon, cadre supérieur à l’Institut canadien de formation en énergie (CIET). Stephen Dixon est le créateur principal de la formation Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiment (EEBO) au Canada et a donné ce cours avec succès, en plus d’avoir coordonné des centaines de chasses à l’énergie pour un vaste éventail d’organisations et de participants au cours des dernières décennies.

 

Olivier Cappon: Qu’est-ce qu’est la formation Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiment (EEBO) et à qui s’adresse-t-elle?

Stephen Dixon: La formation Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiment est une remise en question collaborative et critique de la consommation d’énergie d’un bâtiment et la recherche d’opportunités existantes pour réduire la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et les coûts. De plusieurs façons, c’est une intervention axée sur la formation destinée au personnel des opérations du bâtiment, dans laquelle les participants sont encouragés à briser le statu quo, présenter leurs idées et s’engager à trouver et mettre en oeuvre des solutions.

 

OC: À quels secteurs la formation s’applique-t-elle?

SD: Tout secteur peut bénéficier de cette formation. Nous l’avons offerte à des organisations du secteur de l’immobilier commercial (comme des bâtiments de classe A), au secteur industriel (production d’équipement lourd) et au secteur institutionnel (écoles, hôpitaux, bâtiments municipaux). La formation s’applique à tout contexte où le personnel d’exploitation peut avoir une influence sur la consommation d’énergie, et dans tout contexte où la consommation d’énergie est présente – c’est-à-dire partout!

 

OC: Qu’est-ce qui rend cette formation particulièrement unique et efficace?

SD: La formation Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiment reconnaît et respecte les connaissances du personnel d’exploitation des bâtiments et en tire parti. Parfois, c’est le personnel d’exploitation du bâtiment qui découvre des opportunités d’économie d’énergie et notre rôle en tant que formateurs est alors de faciliter le remue-méninges et de quantifier les idées. D’autres fois, nous dressons la liste des économies d’énergie et les opérateurs la déconstruisent sur la base de leur connaissance approfondie de leurs propres installations. Une autre chose qui rend cette formation spéciale est la façon dont elle est mise sur pied, car elle est d’une part une formation traditionnelle et d’autre part la mise en pratique de la formation en énergie lors de la chasse à l’énergie. Elle suit véritablement le modèle de : Théorie – Application – Révision. Et la meilleure chose est que la chasse à l’énergie se termine avec la création d’une boîte à outils d’opportunités et d’économies qui profitent aux organisations.

 

OC: Comment « trouvez » -vous les opportunités d’énergie? Et si elles existent déjà, pourquoi n’ont-elles pas déjà été découvertes?

SD: La raison pour laquelle les opportunités d’économies d’énergie n’ont pas déjà été découvertes est que souvent, les opérateurs de bâtiment sont tellement occupés par d’autres choses – comme la bonne exploitation du bâtiment et la satisfaction des occupants, qu’ils n’ont pas le temps pour la recherche d’opportunités. Cela, en plus du fait que l’efficacité énergétique est généralement en bas de leur liste quotidienne de priorités. Pour revenir à la première partie de votre question, vous trouvez des opportunités d’efficacité énergétique en examinant des choses telles que les données énergétiques et les systèmes d’automatisation du bâtiment (SAB), et vous recherchez des anomalies et des incohérences. Par exemple, vous recherchez des charges de base élevées dans un profil de demande, ce qui pourrait indiquer que l’équipement est laissé en marche et n’est pas éteint correctement. Ou vous recherchez des pics dans la consommation d’électricité ou de gaz naturel, ce qui pourrait signaler la présence de séquences de démarrage inappropriées ou un manque de contrôle.

 

OC: Qui sont les acteurs clés dans la création de la partie chasse à l’énergie d’une séance d’EEBO?

SD: Pour mener une bonne chasse à l’énergie, vous avez besoin d’une personne dans un rôle de coordination en mesure de faciliter l’accès aux données du bâtiment – incluant la consommation d’énergie, l’accès aux données d’intervalle, le SAB. Cette personne est souvent un opérateur de bâtiment sénior ou un cadre. L’accès à des photos du bâtiment est également un avantage important si la formation est virtuelle. En personne, un opérateur de bâtiment animera une visite pour les participants.

 

OC: Si un bâtiment est automatisé ou contrôlé de manière centralisée, de quelle façon les économies trouvées lors du cours EEBO peuvent-elles être mises en œuvre?

SD: Cela pourrait vous surprendre, mais parfois, plus il y a de commandes, et plus le bâtiment est complexe, plus les opportunités seront importantes et plus il sera possible de mettre en place des changements. Dans certains bâtiments, la formation a révélé que d’obtenir des économies est une simple question de réinitialiser les points de consigne, supprimer une dérogation, calibrer un capteur ou utiliser un point de consigne plus optimal d’un point de vue de l’efficacité énergétique. Un exemple de ceci serait de réinitialiser la température de l’eau fraîche ou d’air soufflé du bâtiment. Un autre exemple serait l’opportunité de trouver des vannes qui fuient, ce qui n’est souvent qu’une question de réparation, ou des pompes de secours qui fonctionnent inutilement – également une solution courante et très facile. Nous avons en fait utilisé des logiciels d’analyse de la performance comme RETScreen, dans certains cas, pour également cibler cela. Du côté industriel, vous trouvez généralement des choses comme de l’équipement laissé en marche durant les quarts de travail, des fuites d’air comprimé et des séquences incorrectes l’éclairage de l’entrepôt nécessitant de meilleures commandes durant la période d’occupation. Il est possible d’agir pour toutes ces choses, peu importe la façon dont le bâtiment est mis en place ou contrôlé – pourvu qu’il y ait une volonté de faire des changements.

 

OC: Y a-t-il un résultat d’une séance d’EEBO qui se démarque selon vous?

SD: Vous savez, Olivier, il y en a plusieurs. Un en particulier était dans le secteur industriel lors d’une séance de formation menée pour un producteur de plastique. En échangeant avec le personnel de l’usine, nous avons appris que d’autoriser le personnel de nettoyage de l’usine à éteindre l’équipement lors de l’entretien la nuit entraînerait des économies annuelles de plus de 50 000$! Tout ce dont le personnel de nettoyage avait besoin était la procédure et l’autorisation d’éteindre l’équipement la nuit pour obtenir ces économies. Avant la formation, personne n’avait pensé à cela, ou à la valeur d’habiliter le personnel de nettoyage à prendre une simple mesure. Un autre résultat mémorable était dans le secteur institutionnel (bâtiment municipal), où lors de la formation, les opérateurs de bâtiment ont comparé leurs profils électriques horaires, côte à côte. Durant cet exercice, un des opérateurs a découvert que son bâtiment avait des charges électriques de base beaucoup plus élevées que celles de son collègue. Nous avons alors découvert que les charges de base plus élevées étaient causées par les contournements d’horaire dans le système d’automatisation du bâtiment. L’opérateur a été en mesure d’éliminer les contournements et ce simple changement a représenté 20 000 $ d’économies annuelles.

 

OC: Quelles sont les économies les plus considérables trouvées jusqu’à maintenant dans une chasse à l’énergie?
SD: Je ne suis pas gêné de dire que lors de la formation EEBO, nous découvrons régulièrement des économies d’énergie annuelles de 50 000 $ à 100 000 $ selon la taille du bâtiment en question. Il n’est pas inhabituel que les économies représentent 10-15 % des coûts énergétiques totaux de l’organisation.

 

OC: Supposons qu’un employé ou un membre de l’équipe fait la formation EEBO, quels résultats peuvent être attendus de sa participation?

SD: Chose certaine, l’employé sera plus engagé. EEBO, c’est vraiment un exercice d’engagement des gens. Souvent, nous constatons que les opérateurs souhaitent être plus engagés dans le processus et la formation est un moyen d’y arriver. Un exemple frappant de cela dont je me souviens est que lors d’une séance de formation, un groupe d’opérateurs suivant la formation étaient dans le même ascenseur que le président de l’entreprise. Un des opérateurs a remarqué que la formation était « un excellent exercice. Je me sens plus valorisé et plus comme un membre de mon organisation qu’auparavant. » Et ceci n’est pas seulement limité aux opérateurs, mais touche également les superviseurs de bâtiment et d’autres employés. Et bien sûr, il y a les économies d’énergie générées par la formation. La formation en elle-même peut être précurseur à des projets de remise en service (RCx) – où le personnel peut amasser des victoires rapides pour son organisation avant de s’embarquer dans un projet de RCx à part entière pour possiblement découvrir encore plus d’économies.

 

OC: Merci d’avoir pris le temps de faire cette entrevue, Stephen, et d’avoir fourni d’excellentes informations. Y a-t-il autre chose que les gens devraient savoir à propos du programme?

SD: De façon générale, je crois que la gestion de l’énergie comprend trois aspects : le technique, l’aspect organisationnel et les gens. EEBO est un programme parfait qui considère ces trois aspects et va vraiment au cœur de ce qu’est réellement la gestion de l’énergie. Je voudrais également mentionner que toutes les choses dont nous avons discuté dans cette entrevue n’arrivent pas nécessairement dans la même séance, mais mon objectif en tant que formateur est de toujours d’en faire ressortir le plus possible!

 

À propos d’EEBO

Le cours Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiments et le personnel de maintenance (EEBOM) est un cours pratique et hautement interactif de deux jours conçu pour engager, motiver et responsabiliser les opérateurs de bâtiments. Nos instructeurs aideront les participants à comprendre comment l’énergie se comporte, comment l’énergie est utilisée dans leurs installations et comment il est possible de la contrôler au moyen d’actions opérationnelles sur divers systèmes de bâtiments.

 

La chasse à l’énergie est un aspect unique de cette formation : les participants sortiront de la salle de classe et se familiariseront avec les opérations quotidiennes du bâtiment, leur permettant ainsi de prendre part à un examen approfondi du bâtiment.

Apprenez en plus sur EEBO et trouvez une prochaine séance

Apprenez en plus sur l’atelier EEBO d’un jour

 

 

Stephen Dixon

À propos de Stephen Dixon

Stephen Dixon est un conseiller indépendant en énergie. En tant que directeur de TdS Dixon Inc. de St Jacobs en Ontario, il apporte une approche pratique et interactive au défi de développer les capacités en gestion de l’énergie d’un vaste éventail d’organisations institutionnelles, commerciales et industrielles. Stephen a accumulé plus de 35 ans d’expérience en gestion de l’énergie, dont plus de 800 évaluations énergétiques et l’animation de plus de 1700 ateliers de gestion de l’énergie. Stephen détient un M. Sc en Ingénierie de conception de systèmes de l’Université de Waterloo et un B. Sc. en Physique de UPEI.

 

L’expérience extensive de Stephen sur RETScreen a démarré avec ses contributions significatives à la conception et au développement des modèles d’efficacité énergétique de RETScreen dans RETScreen v4. Par la suite, le populaire outil de suivi, ciblage et divulgation de Stephen mettant en vedette la régression simple et les fonctions CUSUM a inspiré et informé le développement des outils d’analyse de la performance RETScreen Plus. Finalement, Stephen a fourni du soutien technique au développement de la nouvelle version de RETScreen, RETScreen Expert. Stephen a offert avec succès plus de 25 séances de formation RETScreen et a incorporé la formation RETScreen dans plus de 100 ateliers de formation en gestion de l’énergie.

 

Abonnement à l'infolettre

Yes, I consent to receiving CIET communications. I understand that I may unsubscribe at any time.

Partage tes besoins de formation!

Tu aimerais avoir une formation spécifique? Laisse-nous savoir!

mailExprimer mon intérêt

Auditeur énergétique certifié (CEA)

Gestionnaire de l’énergie certifié (CEM)

Professionnel certifié en mesurage et vérification (CMVP®)

Introduction à RETScreen® Expert

Expert RETScreen® certifié (CRE)

RETScreen® Expert Avancé

Cours avancé en recommissioning de bâtiments (RCx)

Introduction au RCx pour les propriétaires et les gestionnaires de bâtiments – Atelier Le gros bon $ens

Professionnel certifié en mise en service de bâtiments (CBCP)

Efficacité énergétique pour les opérateurs de bâtiments et le personnel de maintenance (EEBOM)

Opérateur de bâtiment certifié (BOC)

Professionnel en gestion de l’énergie 101 (EMP 101) – Atelier le Gros bon $ens

Cours préparatoire à l’examen de base du SCE v15 de RNCan

Cours préparatoire à l’examen de conseiller en efficacité énergétique

Intégration énergétique des procédés industriels

Introduction à la modélisation de l’énergie des bâtiments en conformité avec le CNÉB

Professionnel de la modélisation de l’énergie des bâtiments – outils, logiciel et conformité

Building Automation Systems Optimization Essentials – Dollars to $ense Workshop

Comment vendre l’efficacité énergétique à l’interne et à l’externe – Atelier Le gros bon $ens

Ateliers en gestion de l’énergie Le gros bon $ens

Formation d’un jour sur les meilleures pratiques de gestion de l’énergie – Atelier Le gros bon $ens

Introduction à la production combinée de chaleur et d’électricité

Principes de base des systèmes à air comprimé

Gestion avancée des systèmes à air comprimé

Optimisation des systèmes de pompage

Financement de l’efficacité énergétique: comprendre les mécanismes et les ressources pour financer des projets d’EE

Implications commerciales des règlements sur les GES : Risques et opportunités pour la gestion de l’énergie

Mise en oeuvre de la norme ISO 50001

Introduction au mesurage et vérification (M&V)

Cours avancé en mesurage et vérification (M&V)

Conception et implantation de programmes d’efficacité énergétique

Évaluation des programmes d’efficacité énergétique

Moteurs, entraînements à vitesse variable et efficacité énergétique

Autre cours

Besoin d'aide ?

Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dès que possible.

COVID-19 Information pour le calendrier de formation CIET hiver-printemps 2021 - CIET devient virtuel!

Dernière mise à jour : 6 janvier 2021

 

CIET devient virtuel!

Avec à notre actif près de 100 cours virtuels en temps réel offerts depuis le début de la crise COVID-19 et sur la base des commentaires reçus de plus de 800 participants, CIET est heureux d’annoncer que toutes les sessions de formation publiques offerte à l’hiver-printemps 2021 seront encore dispensées dans des classes virtuelles en temps réel.

Cela permettra à tout le monde de continuer à accéder à la formation CIET de manière sûre, ce qui protège à la fois nos participants et nos formateurs, indépendamment de ce qui se arrivera avec la pandémie. Vous pouvez vous inscrire à ces cours virtuels en toute confiance, sachant qu’ils offriront la même qualité de formation que vous attendez de CIET. Ces séances de formation en temps réel seront accessibles à tous les participants à travers le Canada, et ailleurs.

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA FORMATION VIRTUELLE AUJOURD’HUI!

 

Vous pouvez trouver plus d’informations sur l’approche de formation virtuelle du CIET :

 

Grâce à toutes ces mesures, CIET espère offrir autant de flexibilité que possible à la formation des participants tout en respectant ses engagements envers les autres participants, formateurs et partenaires, ainsi que les recommandations de santé publique.

Nous vous remercions beaucoup pour votre confiance et votre collaboration et nous nous réjouissons de vous accueillir dans nos salles de classe virtuelles!

 

Meilleures salutations,

L’équipe CIET

info@cietcanada.com

581 318-2829